Historique :  Fondée par Charles Tillac, elle a pris son essor en 1933 pour s'interrompre pendant  deux années au début de la seconde guerre mondiale.
Cette association est la filiation logique de l'ancienne "Boite aux lettres" créée en 1905 par

l'érudit Albert Cim, également romancier, sur une initiative de F.A. Cazals, dernier grand ami de Verlaine, lui-même peintre, dessinateur, poète et chansonnier.
Interrompue par la Première Guerre mondiale, la "Boîte aux lettres" manifesta une courte reprise d'activité ou plutôt un rassemblement amical lors de l'élection à l'Académie Française, en février 1924, de son ancien Président, le romancier Edouard Estaunié.
Aujourd'hui forte de 2 000 adhérents, répartis sur l'ensemble du territoire, la Société littéraire s'est fixé deux buts principaux :

Buts : Faire découvrir la littérature française et étrangère au personnel de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales respectives, grâce:

- aux numéros trimestriels et aux numéros spéciaux de la revue "Missives",

- aux rencontres/débats avec des écrivains,

- aux ateliers de lecture,

- à la participation active à différents salons (Salon du livre de la Plume Noire, Festival Est-Ouest de Die dans la Drôme) etc...

- Apporter un soutien, des conseils à ses adhérents qui écrivent. Pour ce faire, elle dispose d'un comité de lecture, de revues départementales ou régionales, d'ateliers d'écritures, et de prix littéraires...

 
Haut de page