JIAN Zhen
LA CHANSON DE LA BRANCHE DE BAMBOU
(extrait)
J'aimais plus que tout les fourrés de bambous après le passage d'un typhon. Dans l'arrière-cour de la maison les bambous brisés penchaient vers l'est comme vers l'ouest ; ils venaient de produire de hautes pousses et portaient encore à chaque noeud de leur tige un renflement jaune clair strié de blanc, si tendre qu'on pouvait le détacher avec la main. Maman coupait régulièrement ces morceaux de choix avec un couteau, les laissait tremper une journée dans l'eau, puis ajoutait quelques piments rouges ardents et quand elle les faisait sauter la cheminée répandait un parfum tenace qui chatouillait les narines, encore plus appétissant que celui des pousses de bambou achetées au bourg de Luodong. Chez nous on touchait rarement aux pousses juste sorties, "les vilains bambous peuvent donner de belles pousses", tel était notre credo en ce qui concerne les pousses et nous espérions ainsi qu'elles continueraient à assumer leur mission de nous abriter. C'était vraiment un beau spectacle de voir les pousses surgir de terre pour se camper  solides comme des pyramides et je ne pouvais m'empêcher d'imaginer que cet instant était une cérémonie agraire inaugurale et solennelle.

 

 











LIU Daren
Chinois, sauve-toi
(extrait)
Au fond, à en juger par l'histoire de la fuite du peuple chinois depuis cent ans, ni le communisme, ni les trois principes du peuple* ne sont notre idéal. Notre idéal, c'est de pouvoir fuir la Chine en toute sécurité. Mais une fois que le malentendu historique a eu lieu il est difficile d'y remédier. Si nous l'avions su plus tôt cela nous aurait évité de nous fracasser la tête contre les murs et de perdre cent ans, pris dans les massacres cycliques des révolutions, contre-révolutions et non-révolutions. Au fond les Chinois ne revendiquent qu'une seule garantie constitutionnelle, la liberté absolue de fuite. La République populaire de Chine et la République de Chine devraient s'unir sous une appellation commune et conforme à la réalité, la "République chinoise de la fuite libre", et surmonter ainsi un défi de l'histoire.
                                                                            (1982)
                                                                 Traduit du chinois par Martine Vallette-Hémery
*Doctrine de Sun Yatsen, adaptée par la République de Chine jusqu'en 1949, puis à Taïwan